AIDES

6 400 personnes ont découvert leur séropositivité en 2017. Pour la moitié d’entre elles, ce fut à l’occasion de leur premier test de dépistage du VIH. L’épidémie de VIH ne recule plus en France. Les solutions pour y remédier sont pourtant connues. Depuis plusieurs années, les initiatives locales et les expérimentations portées par les associations se multiplient pour encourager le dépistage régulier, la mise sous traitement précoce et le suivi au long cours. Les stratégies combinant approche communautaire en direction des populations les plus exposées, HSH, migrants-es, usagers-ères de drogues, et la prévention diversifiée, intégrant notamment la Prep et le Tasp, ont fait leurs preuves mais elles tardent à être généralisées. Ce retard se traduit par de nouvelles contaminations.

AIDES interpelle les pouvoirs publics sur un plan d’action pour accélérer la lutte contre le sida et infléchir durablement la courbe de l’épidémie. Outre des campagnes de sensibilisation du grand public, l’accent doit être mis sur un dépistage et une prévention plus efficaces.

Logo AIDES
AIDES